12 erreurs de médias sociaux que les entreprises commettent

28 septembre, 2017
AdobeStock_119670420-1200x850.jpg

Les médias sociaux offrent des opportunités fantastiques aux entreprises qui souhaitent accroître leur réputation, créer du trafic sur leur site Web, générer des ventes et des prospects. Malheureusement, certaines marques ne comprennent toujours pas les médias sociaux et n’obtiennent pas les résultats escomptés. Aujourd’hui, je vous suggère de découvrir 12 erreurs sur les réseaux sociaux que les marques commettent (et comment vous pourriez les éviter).

1. Avoir un budget insuffisant ou sans budget

Une marque qui n’investit pas financièrement dans son programme de médias sociaux ne se donne pas les moyens d’utiliser efficacement les médias sociaux pour atteindre les objectifs globaux de marketing de l’entreprise. Si il y a quelques années, les médias sociaux étaient un facteur attractif pour la création de la présence d’une marque sur ces plates-formes, aujourd’hui les entreprises qui n’ont pas évolué sur cet aspect se trouvent pénalisées.

Conduire un plan sur les réseaux sociaux nécessite des investissements essentiels, par exemple, dans la création de campagnes publicitaires basées sur la performance et la promotion du contenu sur les convertis. Il existe également l’utilisation de solutions spécialisées pour mettre en œuvre une stratégie pour écouter ou évaluer les performances d’une stratégie de médias sociaux dans son intégralité.

2. Croyant qu’ils peuvent le faire eux-mêmes

Dans un contexte économique difficile, les entreprises n’attribuent pas suffisamment de ressources humaines pour la création, la mise en œuvre et le suivi d’une stratégie de médias sociaux. Cependant, les médias sociaux nécessitent une présence constante sur des plates-formes toujours croissantes où la production de contenu, la création d’engagement et la réactivité sont des activités qui nécessitent beaucoup de temps. Beaucoup de temps.

Trop souvent, les entreprises ne disposent pas d’une équipe dédiée aux médias sociaux et utilisent des employés déjà engagés dans une autre activité au sein de l’entreprise ou des stagiaires qui n’ont pas suffisamment d’expérience (et ne seront peut-être pas dans l’entreprise pour longtemps).

3. Définir la stratégie d’écoute

Commencer sur les réseaux sociaux commence par apprendre à identifier où se déroulent les conversations sur une marque et un sujet. Cette approche est donc essentielle pour identifier les plates-formes prioritaires et pertinentes.

Toutefois, l’intérêt de la stratégie d’écoute ne s’arrête pas là. En effet, l’écoute des conversations en ligne présente de nombreux avantages: gérer la réputation électronique, détecter les opportunités d’affaires, obtenir des commentaires sur des aspects liés à la marque ou aux produits, faire des services d’intelligence concurrentielle et sectoriel.

4. Ignorant l’importance de l’engagement

De manière incorrecte, les médias sociaux peuvent être utilisés comme outil de diffusion, alors que les attentes des consommateurs pour une relation personnalisée et un dialogue avec les marques n’ont jamais été aussi fortes.

Les sociétés prospères sur les réseaux sociaux sont celles qui intéressent leur public avec pertinence et encouragent le dialogue avec les consommateurs, mais aussi entre eux.

Au-delà des aspirations purement commerciales, l’objectif devrait être d’établir et de maintenir une relation authentique et solide avec les consommateurs.

5. S’abstenir de répondre aux commentaires

Même aujourd’hui, trop de marques ne répondent pas aux commentaires de leur public. Dans le cas de commentaires négatifs, les entreprises espèrent éviter d’augmenter la visibilité d’un problème. Cette attitude est discutable et je l’aborderai partiellement dans le prochain point. Mais quelle est la logique des entreprises quand il s’agit d’une question technique ou même d’un compliment? Très certainement, une combinaison de plusieurs facteurs, y compris le manque de ressources humaines indiqué ci-dessus et la non intégration du volet social en interne.

6. Ne considère pas la critique comme une opportunité

Les marques qui considèrent les remarques négatives comme dépourvues de valeur obscures des données importantes et choisissent un chemin dangereux. Bien sûr, je ne dis pas cela parce qu’un prospect ou un client fait une critique, il est nécessairement justifié. Mais l’attitude d’ignorer systématiquement les critiques peut conduire une entreprise sur une pente descendante.

7. Manque d’authenticité

Personne n’aime parler à une machine. Personne ne reconnaît le manque d’empathie d’un service à la clientèle. Alors, pourquoi la relation client sur les réseaux sociaux est-elle trop souvent liée à la transposition d’un service client traditionnel, où les réponses formatées et automatisées prévalent?

Dans le monde des médias sociaux, les consommateurs ont l’habitude de communiquer les uns avec les autres sur la base des interactions humaines. Lorsque l’employé d’une entreprise se connecte véritablement avec les consommateurs et montre un réel intérêt pour leurs attentes, il permet d’établir une relation ouverte et confiante et possède une expérience positive avec la marque.

8. Utilisez une seule plate-forme

Lors du marketing, la conversion est essentielle. Une fois qu’une plate-forme comme Facebook ou Twitter commence à fournir des résultats cohérents et soutenus, c’est un moment très excitant, et les entreprises ont tendance à mettre tous leurs œufs dans ce panier, mais rappelez-vous que les algorithmes, les cibles et le comportement du client changent avec le temps et en comptant sur une seul approche peut finalement bloquer vos efforts entraînant une mauvaise performance.

9. Ne pas apporter de valeur

La surabondance d’informations règne dans notre vie quotidienne. Cependant, les entreprises ayant un contenu qualitatif réussissent à attirer l’attention des consommateurs, à créer de la confiance et à acquérir une solide réputation. Quels que soient leurs produits ou services et leur secteur d’activités, chaque marque est devenue un éditeur sur les réseaux sociaux et plus que jamais, leur contenu doit être créé pour répondre aux attentes des consommateurs.

10. Avoir un ton 100% commercial

Les techniques de marketing direct ne sont pas efficaces sur les réseaux sociaux. Ils sont même contre-productifs. L’envoi continu d’offres commerciales sur les nouvelles des utilisateurs est souvent perçu comme une intrusion.

La nature des plates-formes sociales repose sur l’aspect relationnel. Dans l’ensemble, ils ne sont pas à l’origine des chaînes dédiées aux ventes. Mais cela ne signifie pas que la vente de produits et de services n’est pas le bienvenue.

Alors, comment faisons-nous? L’ajout d’un bouton Acheter maintenant sur les publications n’est pas la solution. D’autre part, créer une expérience agréable, attrayante, facile et sans friction pour l’utilisateur est une approche plus réussie et compatible avec les médias sociaux.

11. Être une marque impersonnelle

« Les gens vont oublier ce que vous avez dit, ils vont oublier ce que vous avez fait, mais n’oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir. – Maya Angelou.

Qu’est-ce qui différencie deux marques qui vendent le même produit sur les réseaux sociaux? Caractéristiques techniques? La politique de prix? Les services annexes? Rien de la sorte.

En fin de compte, la personnalité d’une marque devrait permettre aux utilisateurs d’entrer dans le monde, d’émotions, de partager des expériences uniques au sein d’une communauté, de se sentir près d’elles et de ressentir leur préférence.

12. Attendez les résultats rapides

« Rome n’a pas été faite en un jour ». Ce proverbe illustre parfaitement ce que millions de marques vivent chaque année dans les réseaux sociaux. La construction d’une communauté sur une ou plusieurs plates-formes prend des mois. Attirer des membres qualifiés exige des compétences et de l’expérience. Gagner de la confiance d’un public et obtenir une interaction nécessite de la patience. Vendre directement des produits et des services exige de la sagesse.

RSMEDIA croit qu’en fin de compte, le temps est l’argent et combien vaut votre temps? Pourquoi perdriez-vous votre temps en essayant de faire vos propres médias sociaux? À moins que vous n’ayez rien de mieux à faire, vos efforts devraient être axés sur le fonctionnement de votre entreprise, ce que vous faites de mieux. Et laissez-nous faire ce que nous faisons …